PENSEZ A VOTRE CET !

Face à l’inflation et à la crise russo-ukrainienne, nous avons tous constaté de fortes hausses des prix des carburants. Les perspectives font craindre une dégradation de la situation, toujours sur les carburants, mais aussi sur le gaz et l’électricité. Le pouvoir d’achat est en jeu. La CFTC Emploi n’attend pas pour réagir !

Pour faire face à cette situation, la CFTC propose et réclame :

      • La mise en place de jours de télétravail supplémentaires sur la base du volontariat pour réduire les frais de déplacement domicile/travail.
      • L’augmentation de l’indemnité télétravail pour compenser les frais d’énergies au domicile
      • Le déclenchement exceptionnel du travail de proximité pour les agents ayant une grande distance de déplacement domicile/lieu de travail habituel.
      • La mise en œuvre de la prime transport qui peut être défiscalisée jusqu’à 200 € par an sur les frais de carburant. Le « forfait mobilité durable » de 200 euros prévu dans l’accord QVT, en cours de signature, n’est pas suffisant. En effet, il prévoit que pendant 100 jours par na, le vélo ou le co-voiturage soit utilisé, ce qui n’est pas toujours possible.
      • La mise en œuvre de la prime exceptionnelle dite « prime Macron » afin d’augmenter le pouvoir d’achat
      • La mobilisation en priorité des salles délocalisées au plus proche des agents pour les formations en présentiel afin de limiter les déplacements.
      • La favorisation des permutations pour rapprochement de domicile en simplifiant les règles de la convention collective.
Recherche rapide
Adhérer à la CFTC Emploi

Des solutions sont possibles pour le
maintien du pouvoir d’achat !

Sur le barème des indemnités kilométriques, la CFTC Emploi a pris contact avec sa confédération afin que des discussions puissent démarrer avec le gouvernement ! La réévaluation des barèmes reste insuffisante ! Toutes les actions doivent être engagées !

La hausse des prix ne va pas s’arrêter !
Pour la CFTC, c’est maintenant qu’il faut agir !